Lecfcm.fr » Maison » Quincaillerie : où a été créée la première quincaillerie ?

Quincaillerie : où a été créée la première quincaillerie ?

À Marseille, on trouve la plus vielle quincaillerie de France, elle a été créée en 1827 « la Maison Empereur« , elle résiste au temps depuis presque 200 ans.

Le 16 Avril 1958, est une date témoin de l’une des premières quincailleries à Paris. À l’époque, elle était beaucoup plus dans la vente et la présentation de produits destinés à l’ameublement et le bâtiment.

Ce n’est qu’en 1990, qu’elle se spécialise dans les produits contemporains qui combinent la qualité, l’adaptabilité et le design, en couvrant le plus d’articles possibles, selon la demande (portes, fenêtres, tiroirs, placards…etc.)

Quincaillerie : que savoir sur la Maison Empereur ?

La plus ancienne quincaillerie de France est tenue depuis des générations par la même famille, une véritable institution. Aujourd’hui, elle est tenue par la 7e génération, elle a connu une extension, chaque génération lui laissant un bout d’elle même, elle s’est transformée en musé, et s’est agrandit au fil du temps, on pourrait s’y perdre facilement.

Au fur et à mesure des années, l’activité s’est développée, chaque génération a implanté une activité, un univers, sans pour autant supprimer l’ancien, ce qui fait qu’aujourd’hui elle est devenue une vraie caverne d’Ali Baba, plusieurs magasins dans un seul et même magasin :

  • des draps, des lustres, des ustensiles de cuisine, de la vaisselle…etc.
  • manufacture historique française, droguerie, savons, vêtements de travail, arts de la table, linge de maison, jardinage, ameublement, cuisson, univers pour enfant, jouets en bois, maison victorienne…etc.

Tous ceux qui rentrent dans le magasin ressortent les yeux pétillants, un véritable plongeant dans le passé, dans l’enfance, des articles disparus qu’on retrouve dans la Maison Empereur. C’est comme ci que les clients étaient invités à faire un saut dans le passé, 10, 40, 50, 100 ans en arrière, tout le monde retrouve un bout de sa vie sur une étagère du magasin.

Les gens sont émerveillés, un endroit où ils retrouvent des bribes de leur jeunesse, de leur enfance. Ils se baladent d’univers en univers, en ayant le même regard qu’un enfant de 6 ans dans un magasin de jouets.

Sept générations qui ont tout fait pour garder le flambeau familial allumé, aujourd’hui c’est la flamme de ce flambeau qui rallume le cœur de tous ceux qui viennent chercher l’objet de leur tendre jeunesse.

Quincaillerie : et les petits dans tout cela ?

La Maison Empereur est témoin du relais qui se fait entre les clients plus âgés et leurs descendants. Les mercredis sont les jours d’initiation aux objets d’antan. Une visite guidée d’une grand-mère et d’un petit fils, qui prend le temps de lui faire faire le tour de chaque recoin du magasin, en lui racontant les histoires en relation avec l’objet qu’il tient entre ses mains, la quincaillerie est devenue une véritable école d’histoire, un lieu où les souvenirs ne meurent pas, où ils restent conservés au fil des décennies.

  • Les enfants s’intéressent à l’histoire.
  • Les clients en sortent heureux.

Nous avons également sur notre magazine :