Le CFCM s’élève contre l’usage abusive des termes “islamiste” et “islamisme”

Le Conseil Français du Culte Musulman tient à souligner que le Président de la République, M. François Hollande a évité à juste titre, dans son allocution consacrée au soutien de la France aux forces armées maliennes,  de qualifier d’islamistes les éléments terroristes  visés par l’intervention.

Le CFCM salue cette précaution utile et nécessaire du Président de la République dans le choix des mots, écartant ainsi tout amalgame et toute confusion entre islam et terrorisme.

Le CFCM a relevé que, malheureusement, ce principe de précaution n’est pas toujours respecté par certains hommes politiques et médias de notre pays.

Le CFCM tient à rappeler que plus de 90% des victimes du terrorisme international, sont de confession musulmane. Dès lors, l’usage abusif des termes « islamiste » ou  « islamisme »  qui nourrit l’amalgame entre le terrorisme et l’islam, religion de paix qui sacralise la vie, porte atteinte à l’image de la foi musulmane.

Fait à Paris le 14 janvier 2013

Mohammed MOUSSAOUI

Président du CFCM