Sur les procédures de contrôle des passagers à l’Aéroport de Nantes

Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) a été alerté par des femmes de confession musulmane du fait que des agents de sécurité, en charge du contrôle des passagers au niveau du filtre de sécurité dans la zone-départ de l’Aéroport de Nantes, ont exigé qu’elles enlèvent leur foulard avant de passer le portique de sécurité.

Le CFCM a demandé au Ministère de l’Intérieur de diligenter une enquête pour faire toute la lumière sur ces agissements qui ont choqué les femmes concernées, donnant lieu à des situations humiliantes pour certaines.

Le Ministère de l’Intérieur précise qu’une procédure de contrôle de sécurité invitant les passagers à ôter certains de leurs vêtements a pu être mal appliquée et donné lieu éventuellement à des situations non conformes au principe du respect  de la personne.

Le CFCM tient à préciser que des nouvelles instructions ont été adressées par le Ministère de l’Intérieur pour rappeler que l’équilibre entre les exigences de sécurité et le respect de la dignité et des convictions du passager doit être strictement observé.

A ce propos, une invitation à enlever le foulard peut être refusée par la personne concernée. Dans  un tel cas, seule la procédure de fouille dans les conditions habituelle peut être exigée et il est naturellement du devoir de la personne concernée de s’y soumettre.

Le CFCM appelle toutes les personnes ayant été victimes d’un tel traitement qu’elles jugent non respectueux de leur dignité ou de leurs convictions à en informer le Conseil Français du Culte Musulman qui  les assure de son soutien auprès des autorités concernées.

Fait à Paris, le 26 juin 2012

Mohammed MOUSSAOUI

Président du CFCM